Sylvothérapie : le bien-être par les arbres

img

Diminution du taux de sucre, baisse des hormones du stress, de l’adrénaline, augmentation de la production des lymphocytes qui préviennent des cancers, et même meilleure concentration des enfants en classe… voilà les promesses d’une méthode totalement gratuite ! Son secret ? Les arbres !

 

La sylvothérapie, ou thérapie par les arbres en latin, est une pratique très utilisée au Japon où elle est reconnue officiellement par l’agence nationale japonaise des forêts depuis 1982. Son principe est des plus simples : passer du temps en forêt. On parle ici de se reconnecter à la nature, de prendre le temps de regarder, toucher, sentir, goûter les arbres… Les bienfaits sur sur le corps sont ressentis dès une demie-heure passée au milieu d’une étendue verdoyante.

 

Une pratique asiatique qui s’exporte ! Depuis la sortie du livre de Peter Wohlleben, la vie secrète des arbres, qui nous détaille leur intelligence et nous immerge dans leur univers magique, beaucoup d’européens commencent également à s’interroger sur leur relation à la nature. Et c’est tant mieux pour Laurence Monce ! Cette naturopathe a été formée à la sylvothérapie en Italie, avant de revenir s’installer en France.
Elle nous explique les principes de cette pratique millénaire et simplissime.

 

Interview.

 

 

 

Quand on rentre dans une forêt, on ne s’en rend pas compte mais on est imprégné de tous les principes actifs produits par les arbres !

 

 

laurence monce, naturopathe, sylvothérapie, arbres, arbre, forêt, terpènes, tronc, feuille, japon, shinrin-yoku, Peter Wohlleben, la vie secrète des arbres,
Laurence Monce publie un livre à paraître le 21 février prochain « Ces arbres qui nous veulent du bien – A la découverte des bienfaits de la sylvothérapie ».

 

 

 

∴ Pour aller plus loin ∴ 

Vous avez accès ici à tout le département de recherche de la Nippon Medical School de Tokyo qui mène des études depuis 2005 sur le shinrin-yoku, ces fameux bains de forêt reconnus au Japon comme thérapie à part entière. Ces études sont coordonnées par le spécialiste du shinrin-yoku au Japon, le professeur Qing Li. Il montre dans cette étude  la diminution de la pression sanguine, une baisse de noradrenaline et une augmentation de dopamine grâce à une marche en forêt. Une de ses interview ici (en anglais). Enfin, un reportage au Japon ici sur le shinrin_koku.
Les phytoncides sont des molécules produites par les arbres qui leur permet de se défendre contre les bactéries et les champignons. Leurs bienfaits sur la santé humaine sont reconnus.
Les terpènes sont des composés organiques volatiles utilisés par les arbres pour communiquer, l’explication ici. Une équipe scientifique coréenne a étudié les effets des terpènes sur la santé et leurs bienfaits sur les inflammations, l’activité neuronale et même les tumeurs !

 

 

⇓ POUR PODCASTER L’INTERVIEW C’EST ICI ⇓

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *